Bénéficiez de conseils juridiques, techniques ou fiscaux et de la réactivité d’une équipe de professionnels de la gestion
30 Août

Impossible de remplacer votre chaudière au fioul ou au charbon dans votre maison à Nîmes en 2022 !

Face à l’urgence climatique, le Président de la République s’est engagé à aller plus loin dans ses engagements pour le climat et a créé depuis le 23 mai 2019 un Conseil de défense écologique. Il permet de réunir, autour du président de la République et du Premier ministre, l’ensemble des ministres pour agir ensemble dans la lutte contre le réchauffement climatique. Son but est que l’ensemble des politiques publiques menées par l’État respecte les objectifs du Gouvernement en matière de protection du climat et de la biodiversité.

Les 1res mesures réglementaires inspirées des propositions de la Convention citoyenne pour le climat sont tombées. La nouvelle ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et la secrétaire d’État à la biodiversité, Bérangère Abba, les ont annoncées :
• Obligation à partir de janvier 2022 de remplacer les chaudières fioul ou charbon en fin de vie par une chaudière plus vertueuse sur le plan environnemental, au gaz, à la biomasse ou par une pompe à chaleur avec un accompagnement des ménages via les dispositifs Coup de pouce et MaPrimeRénov’.
• Interdiction à partir de janvier 2022 d’installer une chaudière à fioul ou au charbon dans un logement neuf.

Vous avez une maison à Nîmes ? Vous l’avez compris : dès 2022, il ne sera plus de remplacer votre chaudière au fioul ou au charbon en fin de vie !

« Le Gouvernement s’est réuni en Conseil de défense écologique avec un mot d’ordre : commencer à mettre en place les propositions de la Convention citoyenne pour le climat. C’est une première pierre avec une focalisation sur les sujets majeurs pour la lutte contre le réchauffement climatique que sont la rénovation thermique des bâtiments et la lutte contre la bétonisation des terres naturelles. Une autre étape arrivera rapidement avec le projet de loi dédié aux propositions de la Convention qui est en cours de préparation, ainsi que le plan de relance», a déclaré Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée