Bénéficiez de conseils juridiques, techniques ou fiscaux et de la réactivité d’une équipe de professionnels de la gestion
7 Oct

Combien coûte une maison à Nîmes ?

Vous cherchez une maison à Nîmes ? Attention, si les prix n’atteignent pas ceux de Paris (10 430 €/m²), à Nîmes, le prix du m² a beaucoup progressé. Faisons le point sur les prix importants dans celle que l’on surnomme la « Rome française » et en France. Cela vous aidera sûrement à mieux acheter la maison de vos rêves à Nîmes !

Selon les chiffres qu’a relevés le baromètre LPI-SeLoger, si c’est à Bordeaux que les prix des logements ont le plus augmenté au cours des cinq dernières années, l’avis de hausse quinquennale est également important à Nîmes, car entre 2015 et 2019, les tarifs immobiliers y ont progressé de 28,2 %, passant de 1 668 € à 2 139 € du m². La troisième marche de notre podium des grandes villes où le prix de l’immobilier s’est envolé au cours des cinq années passées est occupée par la Capitale des Gaules. Sur cette période, la cote de l’immobilier à Lyon a subi une sacrée poussée de croissance. Acheter un logement dans la Ville aux Deux Collines coûte actuellement 27,7 % plus cher qu’en 2015 ! Suivent Nantes (+ 22,5 %), Brest (21,8 %) et Rennes (+ 21,5 %).

Les grandes villes où les prix ont le plus reculé en 5 ans
Si les prix des logements anciens ont fortement progressé dans certaines villes, les données compilées par le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent que quelques villes, en revanche, ont vu le prix de leur immobilier nettement reculer sur cette période. À l’image du prix au m² à Mulhouse qui accuse une baisse quinquennale de 11,1 %, chutant de 1 545 € en 2015 à 1 374 € en 2019. Le tarif immobilier à Toulon a également subi une forte décote (- 7,2 %), passant de 2 671 € à 2 498 €. Quant à la médaille de bronze du classement des villes où les prix des logements ont le plus baissé sur les cinq dernières années, elle revient à celle que l’on appelle parfois la Belle Catalane. Accusant une baisse de quinquennale de 6,7 %, le prix au mètre carré à Perpignan qui atteignait 1 645 € à fin-août 2015, se limite désormais à 1 535 €.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée