Bénéficiez de conseils juridiques, techniques ou fiscaux et de la réactivité d’une équipe de professionnels de la gestion
24 juin

Votre agence immobilière de Nîmes fait le point sur le moral des acquéreurs !

Bouton sur le clavier avec l'inscription financement

Alors qu’ils étaient 81% à penser que c’était le moment d’acheter il y a un an, les Français ne sont plus que 71% aujourd’hui. Après des mois de frénésie acheteuse, le moral des acquéreurs montrerait-il des signes de fléchissement ? C’est ce que laissent penser les derniers résultats de l’Observatoire du Moral Immobilier publié par Logic-Immo.com. Vous souhaitez acheter un bien immobilier à Nîmes, en Camargue ? Alors que les prix progressent et que les taux d’intérêt des crédits immobiliers remontent, votre agence immobilière de Nîmes fait le point.

Une chose est sûre, la tendance s’est inversée. S’il y a encore quelques mois les acheteurs avaient la main sur le marché, aujourd’hui, les vendeurs ont repris du poil de la bête et imposent leur loi. Pour preuve, il est de plus en plus difficile pour un acheteur de négocier le prix d’un bien immobilier. Et encore plus sans le concours d’une agence immobilière de Nîmes. Ce qui n’était pas vrai il y a encore 8 ou 9 mois. Et pour cause : avec 3 millions d’acheteurs et 2 millions de vendeurs, un rapport de force s’installe… À 2 contre 3, les vendeurs se retrouvent en position avantageuse face à une demande soutenue, une répartition qui rappelle le risque sous-jacent d’une hausse des prix à terme …

D’après le ressenti des acquéreurs, la dynamique immobilière devrait se poursuivre en 2017
Alors, que penser de 2017 ? Au regard de la psychologie des acquéreurs immobiliers, cette année devrait s’inscrire dans la lignée de 2016 avec un dynamisme renouvelé par la perspective d’une remontée des prix et la hausse des taux de crédit.  « Le moral des acquéreurs est au rendez-vous puisqu’ils sont près de 8 sur 10 à estimer que c’est le bon moment pour acheter, explique Stéphanie Pécault, responsable des Études chez Logic-Immo.com. Le marché devrait ainsi maintenir un bon rythme de croisière. À l’heure actuelle, il est encore toutefois difficile de se projeter sur l’année 2018 : l’évolution des taux et des prix ainsi que le dénouement des élections auront leur rôle à jouer dans les mois à venir et leur influence sur la perception des acquéreurs immobiliers.»

O.D. / Bazikpress © Renovacio

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée